SauvezKerviel : site sur l'affaire de la Société Générale

L'affaire Jérôme Kerviel et son lynchage médiatique sans précédent...

28 janvier 2008

Breaking news : Jérome Kerviel est sorti de la Brigade Financière

Jérôme Kerviel est donc sorti en fin de matinée de la Brigade Financière pour être déféré au parquet. Il est arrivé au Pôle Financier du tribunal de Paris où le juge d’instruction devrait le mettre en examen.

La conférence de presse de Jean-Claude Marin, procureur de Paris, a confirmé la ligne de défense du trader : «si ses positions étaient plus massives que d'autres, d'autres traders ont agi à un moindre niveau à l'instar de ce qu'il a accompli». Jérôme Kerviel a également démenti agir pour son propre bénéfice,et a contesté l’intention frauduleuse. La qualification d’escroquerie n’a d’ailleurs pas été retenue : il s’agit d’un « point gagnant » non négligeable pour la défense, Daniel Bouton ayant très tôt traité Jérôme Kerviel « d’escroc ». Jérôme Kerviel a également admis avoir accompli certains actes et faits pour dissimuler ses actions sur le marché, avoir pris des positions non admises par la banque dès la fin de l’année 2005 en espérant apparaître comme un « trader d'exception». Plus fâcheux pour le trader, le marché de dérivés Eurex aurait contacté la Société générale en novembre dernier pour rendre compte des agissements de Jérôme Kerviel, qui aurait alors produit un faux pour justifier ses opérations.

Avant la conférence de presse, une source proche du dossier, citée dans le Figaro affirmait : «Au cours des premiers interrogatoires, il a expliqué qu'il n'a rien fait d'autre que travailler pour son employeur en cherchant à réaliser des profits ce dont il dit s'honorer aujourd'hui encore : ses positions auraient affiché un solde bénéficiaire de 1,4 milliard à la fin 2007. Kerviel a aussi affirmé avoir pris des positions à long terme qu'il entendait solder au premier semestre ».

En d’autres termes, la défense de Jérôme Kerviel vise bien à rejeter l’intégralité de la perte des 5 milliards d’euro sur la Société Générale, tout en admettant le caractère dolosif de ses agissements. A voir maintenant si la Justice donnera raison à ce brillant exercice de style d’avocats

Posté par SauvezKerviel à 14:13 - Actualités - Commentaires [4] - Permalien [#]

Commentaires

    La corde de la taule...

    Ce qui me déprime, c'est que vous pouvez-être sur qu'on va le retrouver pendu dans sa cellule si vraiment il n'a rien à voir avec les pertes.
    avec des communiqués de presse du genre "Jerome K., retrouvé pendu dans sa cellule, il n'aurait pas supporté la pression."
    Si vous voulez vraiment le soutenir, faites savoir que nous ne serons pas dûpes. Nous ne voulons pas d'un autre Richard, le type qui s'est jeté par la fenêtre dans une salle pleine de flic qui l'interrogeait alors qu'il était menotté....

    Posté par zehavoc, 28 janvier 2008 à 17:36
  • Qu'il soit puni pour ce qu'il a fait de répréhensible, Ok, mais il y en a d'autres de la Société Générale qui devront être poursuivis aussi. Autrement-dit les diriegants de la Société Générale, en déclenchant les hostilités, se sont tirés une balle dans le pied, personne ne comprendra qu'ils ne soient pas poursuivis eux aussi. Affaire à suivre.

    Posté par €l Gringo, 28 janvier 2008 à 23:29
  • Qu'il assume

    Pourquoi tu prends sa défence ?
    T'es de sa famille ?
    Je comprends pas... Il est inculpé jusqu'à preuve du contraire
    Pas encore comdamné, mais c'est tout comme puisqu'il a triché.
    Moi il ne me viendarait pas à l'idée de défendre un tricheur

    Posté par Dr juste, 30 janvier 2008 à 17:42
  • @zehavoc

    Très juste zehavoc. Il est nécessaire de protéger Jéröme qui risque d'être "suicidé" .

    Posté par vieuxfilou, 21 mars 2008 à 17:24

Poster un commentaire







 

© SauvezKerviel.canalblog.com | 2007 | Tous droits réservés