SauvezKerviel : site sur l'affaire de la Société Générale

L'affaire Jérôme Kerviel et son lynchage médiatique sans précédent...

29 janvier 2008

Bravo Jérôme !

Dans le monde du sport, il est connu que le meilleur moyen de se défendre, c’est d’attaquer. A la lecture de tes déclarations faites à la Brigade Financière (citées par Mediapart), on peut dire, Jérôme, que tu t’es très bien défendu. Tu attaques fort, très fort, portant à la connaissance du commun des mortels des pratiques stupéfiantes de salles des marchés. Morceaux choisis :

« Je ne peux croire que ma hiérarchie n’avait pas conscience des montants que j’engageais, il est impossible de générer de tels profits avec de petites positions. Ce qui m’amène à dire que lorsque je suis en positif, ma hiérarchie ferme les yeux sur les modalités et les volumes engagés (…) Je reste persuadé qu’ils étaient au courant de mes positions et, en cela, je vous informe de l’existence de plusieurs alertes parvenues à ma hiérarchie .»

Sur la technique du « matelas » utilisées par les traders dissimuler des prises de positions spéculatives : « Cette valorisation dissimulée est au bon vouloir de chacun, au feeling… Cette pratique du matelas est même utilisée par les managers sur le résultat dégagé par leurs équipes (…) Plus l’équipe génère du cash, plus le manager sera financièrement intéressé ».

« Tant que nous gagnons et que cela ne se voit pas trop, que ça arrange, on ne dit rien… »  «Pas vu, pas pris. Pris, pendu !».

« Ce qui m’a motivé à passer ces opérations est de différents ordres mais avant toute chose, j’ai en tête de faire gagner de l’argent à ma banque, c’est ma première motivation, en aucun cas m’enrichir personnellement (…) J’avais pris conscience, lors de mon premier entretien en 2005, du fait que j’étais moins bien considéré que les autres au regard de mon cursus universitaire et de mon parcours personnel professionnel. En effet, je ne suis pas arrivé directement au front office (la salle des marchés), je suis passé par le middle office et je suis le seul dans ce cas  (…) Pour 2007, j’ai essayé de négocier un bonus de 600 000 euros et Martial Rouyère m’a laissé entendre que je ne pouvais espérer plus de 300 000 euros. Le bonus devait être versé en mars de l’année suivante».

« Les techniques que j’ai utilisées ne sont pas sophistiquées du tout, comme peut le prétendre la presse spécialisée, et à mon sens tout contrôle correctement effectué est à même de déceler ces opérations».

Bravo ! Tout ceci sent à plein nez une rhétorique d’avocat merveilleusement huilée, efficace, et qui a le mérite de tordre le cou aux accusations formulées à ton encontre. La Direction te traite d’ «escroc», tu te présentes comme un rouage d’un système qui ne relève les mauvais agissements de ses éléments que lorsqu’ils lui sont défavorables.  On condamne un homme «qui agit seul», et tu soulignes l’accord implicite de ton management. Bouton fustige ton «formidable talent de dissimulateur», tu parles d’une technique simple de dissimulation, répandue dans le milieu et qu’une quelconque procédure de contrôle eût été capable de déceler. On évoque un  trader «sans génie», qui a causé la perte de 4,9 milliards d’euro, tu réponds par des performances remarquables susceptibles de te rapporter un bonus substantiel. Enfin, on parle d’un « autiste », avec des «problèmes psychologiques» , et tu démontres par ton discours de la lucidité sur les règles du monde du travail. Avec au passage, une formule choc («Pas vu, pas pris. Pris, pendu !»). Tout y est. Un vrai festival qui réjouit tes aficionados et embarrasse tes anciens chefs qui doivent soudain regretter d’avoir voulu te faire porter l’intégralité du chapeau.

L’erreur fondamentale de la Société Générale fut de se débarrasser de tes « positions frauduleuses » pendant une forte consolidation. Une cession des titres dans un contexte plus favorable auraient peut-être permis de diminuer considérablement le montant de la perte et nous n’aurions jamais entendu parler de l’affaire Kerviel. Mais dès lors que la perte de 5 milliards d’euro était enregistrée, il devenait impossible de la masquer. Et quand bien même la Direction aurait décidé de taire ton nom et traiter ton licenciement de façon confidentielle, ils se seraient probablement trouvé des gens mal intentionnés, écœurés par des bonus partis en fumée par ta faute, pour divulguer ton identité.

Posté par SauvezKerviel à 22:09 - Défense Jérôme Kerviel - Commentaires [5] - Permalien [#]

Commentaires

    Deux minutes de reflexion

    Ce ne sont pas deux minutes de silence mais deux minutes de réflexion que je vous demande, à vous, qui soutenez J. Kerviel, et à vous, qui buzzez à tout bout de champ des infos que vous n'avez même pas digéré. Peut-être qu'au terme de ces deux minutes, vous comprendrez que peut importe comment est arrivé cette affaire, et que Jérôme, comme ses supérieur hiérarchiques, comme Daniel Bouton et autres banquier de haute voltige, jouent à la bourse comme au casino avec l'argent d'épargnants comme vous. Et qu'ils se pavanent d'avoir fait des coups de jackpot grâce à des attentats. Cela ne vous écœure-t-il pas? Alors prenez 2 minutes de plus et réfléchissez à la somme que vient de perdre la troisième banque française en une semaine: 7 Milliards d'euros, et elle est toujours bénéficiaire. Cela ne vous écœure toujours pas ? Bien, vous n'avez pas besoin de vaseline, apparemment.

    Posté par Martino, 29 janvier 2008 à 23:47
  • Réponse à Martino

    Je publie évidemment ce commentaire, étant pour la liberté d'expression. Mais je ne partage pas du tout ce qui est dit. Le but d'une entreprise est de gagner de l'argent et un bénéfice de 7 milliards ne me choque pas tant qu'il n'est pas réalisé par des moyens malhonnètes. Les "petits épargnants" restent libres d'intervenir ou non sur le marché pour donner le change aux "banquiers de haute voltige". Jérôme Kerviel ne se pavanne pas d'avoir gagné de l'argent grâce aux attentats de Londres. Il avait joué le marché à la baisse, et il se trouve que cet événement tragique a précipité la chute des marchés, ce qui expliquait sa position bénéficiaire. Quant aux 7 milliards perdus, il va de soi qu'ils ne sont pas perdus pour tout le monde... et que d'autres actionnaires et petits actionnaires sauront un jour s'en réjouir

    Posté par SauvezKerviel, 30 janvier 2008 à 00:04
  • Suite de la discussion

    Je suis d'accords sur le fait que le but d'une société est de faire des bénéfices. Mais nous parlons d'une banque et il ne faut pas oublier que la fonction principale des banques fut de préserver, de garder l'épargne des gens. Puis vint une deuxième fonction de la banque: celle d'utiliser cette masse monétaire épargner pour aider le développement de l'agriculture, de l'industrie en en investissant une partie. Cela permettait, grâce à l'argent de tout un chacun, de garder un équilibre à l'échelle (d'abords) nationale, et même de faire marcher la croissance. Mais aujourd'hui, et cette crise de la Socgen le montre parfaitement bien, la partie trading de la banque est complètement dissociée d'une quelconque réalité. Aujourd'hui les banques ne "jouent" en bourse (en jargon technique: "spieler", du verbe "spielen" en allemand, c'est à dire "jouer", encore une façon de contourner le tabou par le langage) que dans le seul but de créer des bénéfices de plus en plus colossaux, mais qui affaiblissent et déséquilibrent tout le marché. Ce qui oblige les entreprises achetées/vendues/rachetées à être toujours plus compétitive au niveau de leur taux de croissance pour avoir une valeur potentiellement plus grande, et être ainsi séduisantes aux yeux des actionnaires (donc réduction des coûts de production, délocalisation vers l'Europe de l'est puis l'Asie). Mais le monde ne vit pas d'actions en bourse, et c'est là où je voulais en venir: en europe les employés se font licencier et en Asie ils se font exploiter.
    Ce n'est pas ma façon de voir les choses et je sais bien que le monde ne changera pas pour autant demain, mais ce que je prétends c'est d'essayer de faire comprendre à certains qu'à mes yeux en tout cas Jérôme Kerviel n'est en aucun cas un héros ni une victime, ce n'est qu'un acteur de plus qui fait partie intégrante de cette énorme machine qui fonce aveuglément vers le profit immédiat, au détriment de toute éthique. Car une fois de plus, c'est une forme de jeux de casino, sauf qu'elle est complètement légale et protégée, et ces gens jouent avec notre réalité et fragilisent toute l'économie mondiale, ceci étant prouvé par cette crise: perdre 7 milliards en quelques jours et contribuer d'une certaine façon au mini crash... Ou vice versa, mais ce qui démontre bien le danger de ce jeu là.

    Posté par Martino, 30 janvier 2008 à 10:18
  • BRAVO pour votre initiative

    En allemagne,on se rejouit qu' il ait miser sur le DAX.

    Posté par unionsbuerger, 31 janvier 2008 à 16:54
  • conscience professionnelle

    Je trouve intéressant ce site de soutien car c'est éffectivement la base du droit Français, de défendre l'inculpé présumé innocent.
    Mais ce pauvre petit Kerviel, qui souffre , c'est certain de mégalomanie, a surtout besoin d'un soutien psychologique, voir psychiatrique, très, très sérieusement.
    Je n' ai pas envi de l' accabler, je pense qu'il doit-être en état de choc, mais il a trahi son employeur, sa hiérarchie, ses collègues, qui sont eux de vrais professionnels.Avec ce drame, la carrière du back, middle et front office, est stoppée nette.Allez-vous faire un site de soutien à ces employés modéles, qui pour beaucoup viennent aussi des Universités et ont évolué honnêtement ?
    La force de la Société Générale est de recruter des Polytechniciens....et des Universitaires, car ils se complétent, il y' a d'ailleurs un jeune Universitaire qui encadre de jeunes polytechniciens.Des centaines d'employés et cadres ont la possibilité de hacker les systèmes de contrôle, mais ils ont une conscience professionnelle, eux, c'est toute la différence avec Kerviel.La question que je me pose, et qui devrait-être débattue, est, y' a-t-il une hérédité de la fraude bancaire, car le frère de kerviel, a fraudé la BNP, en détournant les plus values de ses clients ????

    Posté par syan, 02 février 2008 à 20:35

Poster un commentaire







 

© SauvezKerviel.canalblog.com | 2007 | Tous droits réservés