SauvezKerviel : site sur l'affaire de la Société Générale

L'affaire Jérôme Kerviel et son lynchage médiatique sans précédent...

03 avril 2008

Jérôme Kerviel envisagerait d'attaquer la Société Générale pour licenciement abusif

gros_plan_jerome_kerviel_devant_la_prison_reference

Le Times rapporte ce matin sur son site internet que Jérôme Kerviel et ses avocats ont porté plainte contre la Société Générale pour licenciement abusif. Cette information est erronnée. En effet, les avocats de Jérôme Kerviel ont uniquement envoyé un courrier de protestation à la Société Générale, menaçant de porter plainte, suite à la lettre de licenciement reçue quelques jours après le placement en détention provisoire du trader, le 8 février.

Aucune plainte n'a pour l'instant été déposée. Dans le cas où les prud'hommes seraient saisis, les 2 angles d'attaque seraient les suivants :

1) La banque n'a pas réussi à prouver la faute, la perte de 5 milliards n'ayant été concrétisées que par les traders de la Société Générale, après la prétendue découverte du pot au roses le 18 janvier, en pleine tourmente boursière.

2) La loi impose un entretien de licenciement entre l'employeur et l'employé. Cet entretien était prévu le 31 janvier à 9 heures au siège  de la banque, boulevard Haussmann à Paris, mais Jérôme Kerviel n'a pu s'y présenter, étant soumis à un contrôle judiciaire stricte qui l'empêche de rencontrer un employé de la Société Générale. Le licenciement a été signifié alors que Jérôme Kerviel était en prison. D'un point de vue purement légal, il y aurait donc effectivement un vice de procédure que les avocats tentent d'exploiter.

Cette information confirmerait un point très curieux : Jérôme Kerviel faisait donc encore partie de la Société Générale au moment de sa mise en détention !

Les extraits du Times :

Mr Kerviel and his lawyers are basing their case on two points. The first is that Mr Kerviel’s massive gambles on markets were actually in the black when his bosses stepped in. The losses only occurred when SocGen sought to unwind his gambles. The second relates to a legal technicality. French labour laws force employers to hold face-to-face meetings with employees to outline the case for terminating their work contract. But, as Mr Kerviel’s lawyers point out, the meeting is impossible because Mr Kerviel’s bail conditions forbid him from entering into contact with SocGen staff.

Par ailleurs c'est aujourd'hui que sort le second livre consacré à Jérôme Kerviel : "Le joueur: la chute de l'homme aux 50 milliards d'euros" écrit par Paul-Eric Blanrue et Chris Laffaille. Compte-tenu du pedigree des auteurs (ils ont également écrit l'inutile chef-d'oeuvre "Carla et Nicolas"), on ne donnera pas cher de l'intérêt et de la valeur supposés de cet opus, a priori. Mais attendons, avant de critiquer! Quant au premier livre, "5 milliards partis en fumée" de Pierre-Antoine Delhommais, il fait l'objet d'une critique sur ce site.

Enfin, Jérôme Kerviel a une nouvelle fois été entendu au pôle financier pour une confrontation avec son responsable des marchés, Martial Rouyère.

Jérôme Kerviel (hier au pôle financier, accompagné de ses avocats) a été confronté à son responsable de salle des marchés. (photo Delort-Bouchon / Le Figaro)

Posté par SauvezKerviel à 18:49 - Défense Jérôme Kerviel - Commentaires [5] - Permalien [#]

Commentaires

    dubitative

    Je comprends que JK menace de porter plainte pour licenciement abusif.Mais ne serait-il pas plus sage dans son cas précis de trouver un compromis: la banque a perdu sûrement de l'argent dans cette affaire et son ex -employé fortement humilié .D'après les éléments que nous possédons les deux parties adverses sont fautives par conséquent , c'est 50-50 . Une chose dont je suis certaine ,ce sont des hommes de pouvoir qui décident et non pas les petits hommes!!!.

    Posté par west indies, 05 avril 2008 à 15:49
  • glauque

    le type (financier? avocat? les deux?) tout à droite de la photo est horriblement glauque

    Posté par jeremy, 06 avril 2008 à 13:44
  • Je suggérerais de mettre en fond d'écran de ce site une photo plus jolie (comme celle lors de son interview à l'AFP), avec une opacité de 50% sur fond blanc.

    Posté par Erwin, 07 avril 2008 à 06:23
  • réponse à Erwin

    c'est vrai qu'il y a des photos plus sympas, mais je trouve que celle-ci symbolise le mieux le lynchage dont il a été victime, et c'est bien ce que je souhaite dénoncer ici !

    Posté par SauvezKerviel, 07 avril 2008 à 10:38
  • Salut à tous ;
    Bon courage à JK :

    c'est vrai la photo est pas top top mais est-ce vraiment le sujet ; j'ai déjà écrit qqch. sur le licenciement ou pas de JK... j'avoue que l'interdiction judiciaire de rencontrer les protagonistes de cette affaire font que, selon moi, le licenciement de JK est juridiquement impossible par décision de justice... Maintenant, la SG n'est plus à une infraction près ; je suggère à JK de demander 5 autres Milliards d' indeminité de licenciement...ce pauvre Bouton en avalerait des rond de chapeau et, espérons-le, ses actionnaires le vireraient avec perte et fracas...
    Je souhaite préciser que j'ai écrit, sous pseudo, certes, à plusieurs reprises au gvt pour demander la mise sous tutelle des opérations, visiblement foireuses, de marché de SG... pour l'instant sans succès ; j'ai écrit également à la BCE pour m'y inquieter idem des pratiques avérées de SG... Si le Gvt français, ne veut pas, par pudibibonderie, reconnaitre que l'intégralité de notre système bancaire est sur le fil du rasoir...alors , peut-être que la BCE , elle, aura ce courage là...

    en toute amitié
    reBon Courage JK

    BONNOT

    Posté par BONNOT, 07 avril 2008 à 13:31

Poster un commentaire







 

© SauvezKerviel.canalblog.com | 2007 | Tous droits réservés