SauvezKerviel : site sur l'affaire de la Société Générale

L'affaire Jérôme Kerviel et son lynchage médiatique sans précédent...

06 octobre 2010

Un jugement inique

Il n’est pas d’usage de commenter les décisions judiciaires en France : la justice est souveraine, et ses décisions doivent être respectées, dit-on. J’étais resté silencieux sur ce blog dans l’attente du verdict du procès de Jérôme Kerviel, et il était normal de laisser la justice faire son travail. Pourtant, peut-on aujourd’hui rester silencieux face à ce verdict d’une sévérité stupéfiante, d’une iniquité invraisemblable, qui confine à une sorte de condamnation à mort ?

Personne ne peut relativiser la responsabilité de Jérôme Kerviel, pas même le principal concerné qui a toujours reconnu sa « faute ». Mais personne ne peut aussi imaginer qu’une banque a pu ignorer un gain de 1,5 milliards chez un seul trader, et une position ouverte de 50 milliards.

« Selon que vous serez puissant ou misérable, Les jugements de cour vous rendront blanc ou noir » : La moralité de La Fontaine démontre encore toute sa modernité, sa triste actualité.

On reste interdit, abasourdi, incrédule, face au jugement implacable du procès de Jérôme Kerviel, et, disons-le, fataliste. Ne doutons pas que le choc eût été moins grand si la justice faisait preuve d’autant de fermeté dans toutes les occasions. Inutile de lister ici les décisions judiciaires clémentes qui nous ont fait hurler ces dernières années. Nous savons aujourd’hui qu’en France, le crime financier est plus grave que le crime sexuel, que certains crimes homicides, que le crime fiscal et les malversations en tout genre des plus nantis et puissants.

Les nombreuses réactions publiées sur ce site montrent de la colère, de l’écœurement, de l'émotion même, et un certain découragement face à ce que beaucoup qualifient de justice à deux vitesses. Par cette décision, la justice française dédouane les banques de toute responsabilité et leur donne un chèque en blanc pour une poursuite de leurs agissements comme si rien ne s’était passé, comme si la crise des subprimes n’avait jamais existé et révélé leurs turpitudes.

Cette affaire Sogé / Jérôme Kerviel n’aura servi à rien.

Posté par SauvezKerviel à 09:16 - Analyses et faits - Commentaires [68] - Permalien [#]

Commentaires

    Injustice!

    Bonjour,

    je suis indignée par le verdict de ce procès! On a trouvé le mauvais coupable! Et les managers de Kerviel payés des fortunes n'étaient pas responsables de ce qu'il c'est passé? Dégoutée de la justice, ne nous laissons pas faire et battons nous pour Jerôme Kerviel. Ils ont rendu un jugement médiatique, battons nous avec les mêmes armes: mobilisons l'opinion publique!

    Bon courage,

    Amélie

    Posté par Amélie, 06 octobre 2010 à 10:06
  • Agissons

    Le verdict du procès est un véritable scandale!!!

    Quelques questions en vrac :

    Pensez vous que tout cette histoire aurait éclaté si JK avait continué à faire gagné des milliards à la SG?
    Si vous pensez que non, alors la responsabilité de la SG est direct!!!

    JK a t il été jugé pour avoir masquer ses véritables prises de postions ou pour avoir perdu?

    JK est il directement responsable de la perte financière, alors que c'est la SG qui a décidé de solder toutes ces positions?

    Si comme moi, toute cette affaire vous laisse un gout amer dans la bouche, agissons ensemble :
    IL FAUT BOYCOTTER LA SG !!!!

    Posté par Pilpil91, 06 octobre 2010 à 10:25
  • Bonjour

    J'avoue ne pas comprendre tous les rouages de la finances, mais tout ce que je vois à mon niveau, c'est qu'on inflige une sentence qui est synonyme en autre de mort financière, quel projets pour lui ? Un homme aussi jeune, qui n'a pas commis de meutre ou quelque chose de semblable, qu'on lui inflige ça, c'est juste inconcevable. Je croyais en la justice de mon pays, aujourd'hui je suis très déçue. J'espère que le procès en appel va réviser ce jugement très injuste ! C'est toujours le pot de terre contre le pot de fer... je suis écoeurée.. Tout mon soutien à Jérôme Kerviel !

    Posté par fred, 06 octobre 2010 à 10:32
  • Soutient !

    Comment peut-on le soutenir ?

    J'suis écoeurré par cette soit disant justice !!!
    Je ne me suis pas intéressé à cette affaire jusqu'a aujourd'hui, mais là c'est criant d'injustice !!!

    Posté par Jeanfi, 06 octobre 2010 à 10:58
  • ce sont les petits qui trinquent.

    Monsieur KERVIEL en tant qu'ancien Audit ( son métier était de rechercher les fraudeurs, les voleurs..) connaissait parfaitement les rouages du système de contrôles de la Société Générale et profitait en plus du manque d'approfondissement dans les vérifications de la part de ses anciens collègues qui étaient loin de penser que Monsieur KERVIEL pourrait commettre des malversations.
    Par contre ceux qui sont à plaindre sont les petits actionnaires de la SG qui ont perdu plus de la moitié de leur capital suite aux diverses malversations de cet ex-audit.

    Posté par barbec, 06 octobre 2010 à 11:14
  • LE PROCES KERVIEL : LE FRUIT POURRI D'UN SYSTEME OPAQUE !

    Je vais plus dans le sens de ce petit article qui démontre d'une manière ironique les rouages d'un système cynique et impitoyable.

    Kerviel est coupable mais il n'est que le jouet de nantis aux poches pleines complètement déshumanisés. Un système qui existe depuis fort longtemps et que l'on vit tous les jours. Votre banquier vous accueillera avec le sourire si votre compte est bien rempli. Mais n'hésitera pas à vous marcher dessus si vous n'êtes plus "bankable" ! Le procès Kerviel est à l'image de la société tout simplement et malheureusement.

    http://photomontage.over-blog.fr/article-wall-street-la-condamnation-du-pot-de-terre-kerviel-58348649.html

    Posté par Frida, 06 octobre 2010 à 11:44
  • ECOEUREMENT

    Bonjour,
    j'hésite entre le dégoût, la colère, les deux à la fois.
    vous avez mille fois raison les crimes sexuels ou autres homicides sont jugés avec plus de clémence.
    cette décision est ni plus ni moins qu'un acharnement.
    Il ne faut pas laisser faire.
    que les Bretons qui ont un compte ou souhaite ouvrir un compte fasse leurs choix !

    Posté par BLAY, 06 octobre 2010 à 11:47
  • responsabilité

    Comment un employeur peut n'avoir aucune responsabilité vis à vis de de quelqu'un qui travaille pour lui? La S.G. a bien encaissé les bénéfices apportés par Kerviel, pourquoi pas les déficits? La justice française est une mafia!
    La prochaine fois, ce seront les clients qui paieront l'irresponsabilité de la banque; pour moi, je songe à en partir.

    Posté par capucine, 06 octobre 2010 à 12:07
  • Responsables mais pas coupables ...

    ...et ça continue, on veut bien émarger mais pas de responsabilités SVP; c'est pas moi, c'est l'autre.
    Au bout du compte, trop de punition tue la punition; JK ne pourra jamais payer les dommages et intérêts réclamés et la SG passera ça en perte et profits, juste pour dissimuler au fisc les 6 Mds de bénéfices annoncés pour 2010.

    Posté par Bernie57, 06 octobre 2010 à 12:20
  • il faut sauver le soldat Kerviel.

    La condamnation de JK est disprorportionnée avec l'imprudence qu'il reconnaît avoir commise. SOS, la société (tout court, pas la Générale) est en danger car le système continue.

    Posté par Le Garde-mots, 06 octobre 2010 à 13:15
  • De qui se moque t-on?
    La justice française protège les vrais coupables.
    J. Kerviel a très certainement fait des erreurs, mais les vrais responsables ne seront jamais inquiétés.
    Pourquoi?
    Dans ce monde rien ne changera jamais, c'est toujours la loi du plus fort.

    Posté par christine, 06 octobre 2010 à 13:24
  • BOUC ÉMISSAIRE

    Juste un petit mot pour témoigner de mon soutien à JK. Cette décision de justice est vraiment inadmissible et ne correspond pas - à mon sens- à la part de responsabilité portée par JK.

    JK méritait une sanction mais pas si dure. Il paie pour le dysfonctionnement de tout un système financier.

    Le procès exemplaire qui détruit toute une vie . C'est inacceptable.

    Je suis donc solidaire de votre situation Jérôme et si nous pouvons agir ... ce sera avec plaisir.

    Posté par BRIGHT, 06 octobre 2010 à 13:27
  • CELA FAIT PEUR

    Que Jérome KERVIEL soit condamné: OK, il a joué avec le feu.
    Qu'il doive rembourser 5 milliard: OK, c'est tellement outré qu'il n'a rien à craindre.
    MAIS, QUE LA BANQUE, qui a mis en place le système de spéculation ne soit pas reconnue COUPABLE DE FAUTE GRAVE pour manque de précaution, c'est grave, cela fait peur sur ce QUE LE SYSTEME NOUS PREPARE

    Posté par BETO14, 06 octobre 2010 à 13:46
  • Pour résumer la situation :

    Si un trader gagne de l'argent c'est pour la société qui l'emploie mais quand il en perd c'est pour sa pomme.

    On nous prend vraiment que pour des débiles profonds

    Posté par nso.l, 06 octobre 2010 à 14:02
  • KERVIEL ou LE Procés truqué !!!!!!!

    Il faut vraiment prendre les citoyens pour des ânes pour nous offrir une parodie de justice avec un trader informaticien qui a eu des positions en jeu de plus de 50 milliards d'euros dans une Banque où il n'y avait pas soit-disant de responsables, de contrôleurs en back-office, de système de verrou informatique mis en place non pas par Monsieur KERVIEL mais par une équipe d'experts d'une boîte externe. On veut nous faire croire que la Société Générale qui est une multinationale de la Finance est capable de laisser un jeune bidouiller de telles sommes! Et un matin , on se réveille , oh ,il a perdu 5 Milliards, le tricheur!!!

    Alors, on va chercher un avocat au Nom familial intouchable, fils d'une Immortelle, gage de la pureté ds seigneurs de la banque, on se présente devant la Cour et bling le tiroir de la caisse s'ouvre, 5 ans de prison et 5 milliards d'euros de dommages et intérêts pour Monsieur KERVIEL qui depuis avait retrouvé du travail ( c'est à croire qu'avec ce qui lui est reproché, il a été suffisamment stupide d'avoir accepté un job dans l'informatique). Ce qui prouve l'intention car un trader c'est comme un joueur d'échecs, il anticipe plusieurs coups à l'avance! Et juste pour sa liberté, ce monsieur n'anticipe plus, mais non il joue un rôle, il ne mérite même plus le respect, il s'est couché...

    Tout ceci prouve une superbe manipulation judiciaire et une véritable escroquerie à l'assurance de la part de la Société générale! En effet, l'emploi de Monsieur KERVIEL dans l'informatique est une stratégie pour qu'il apparaisse comme un surdoué de l'informatique donc quelqu'un susceptible de cracker tous les systèmes et verrous informatiques les plus sophistiqués. Ainsi on est sûr d'avoir un procès rapide et une surtout sa condamnation qui permettra à la Société générale de faire jouer ses assurances et légalement d'avoir un bilan comptable propre!! Mais si ce KERVIEL était si doué, il perdrait son temps dans un banque, de tels hackers sont nettement mieux payés dans des boîtes de sécurité informatiques, systèmes et réseaux ou dans des cellules de renseignement militaire et protection nationale, çà se saurait.... Non, ce jeune n'est rien de tout cela sauf un pion qui a été formé pour la spéculation sur écrans et à qui les responsables ont donné le feu vert pour la gagne sans lui dire que le jour où il se plantait on lui ferait payer le max. Il ne sait même pas que la ligne dans son CV qui LA TUER, c'est informatique, toute personne qui a de telles dans son CV devrait réfléchir 7 fois avant de vouloir rentrer dans ces boîtes. Vous croyez qu'on vous embauche pour vos compétences, erreur vous n'avez rien prouvé! on vous embauche parce que vous le profil du parfait élément qui portera le bonnet d'âne à la Madoff en cas de pépin!!! Beaucoup de talentueux et de compétents ne sont pas embauchés dans ces boîtes parce qu'ils sont droits et honnêtes, difficilement manipulables.
    Alors, oui, parodie de justice, tout était déjà écrit, et il le sait M KERVIEL, on lui a proposé plusieurs types de peines, la plus lourde, s'il s'amuse à déballer et à couler ses boss, ou la plus faible 3 ans, il choisira peut-être le bracelet et une nouvelle identité ou un exil doré, 5 milliards mais la banque se la jouera élégante en ne les réclamant pas, elle ferait mieux d'être honnête et carrée dans la vérité de cette affaire et de reconnaître son échec spéculatif plutôt que de jouer ce film. Ce qui est impressionnant, c'est que l'Etat qui est aussi actionnaire de cette banque ne dit rien!!!! Les citoyens sont trop calmes, çà craint ou le volcan se prépare?

    Posté par noufaty, 06 octobre 2010 à 14:14
  • Invraisemblable ! Je ne connais rien à la haute finance et ses "malversations" applaudies quand tout va bien et reniées quand ça va mal. Mais une fois de plus le jugement que j'espérais assez clément pour M. KERVIEL, et qui mettrait en évidence les manquements des dirigeants qui ne pouvaient ignorer ce que faisait leur salarié, une fois de plus ce jugement est partial, non indépendant et illustre qu'il y a une justice à 2 vitesses comme nous aurons sous peu une médecine à 2 vitesses. Courage M. KERVIEL, les anonymes sont avec vous et vous soutiennent.

    Posté par martine12, 06 octobre 2010 à 14:19
  • JUSTICE INJUSTE

    Mon commentaire ne sera pas d'une grande originalité car tout est déjà dit, mais je trouve si révoltant qu'après les aveux de la SG d'avoir mal cadré ses traders ces dernières années, ce qui les a par ailleurs poussé à "faire le ménage" en licenciant la plupart des dirigeants, ils soient considérés comme n'ayant aucune responsabilité dans cette histoire !

    Comme si 1 seule personne pouvait a elle seule décider du sort d'une banque de cette dimension !
    On marche sur la tête dans ce pays dont la justice semble de plus en plus liée à la politique et aux finances

    Dommage

    Posté par Trickpouille, 06 octobre 2010 à 14:25
  • Vendu

    Dans cette affaire, la justice est à la botte de la haute finance. C'est un scandale. Même les petits actionnaires défendent M. Kerviel alors que ce sont eux les plus lésés. C'est le monde à l'envers. Tout ça pour blanchir la Société générale ....... Pouah !!....

    Posté par RazBithume, 06 octobre 2010 à 14:44
  • Solidaire

    J'ai pris connaissance comme hier du verdict, je suis aussi abassourdie : comment peut-on condamner quelqu'un à une somme qu'il mettra 170 ans à réunir. Quelle crédibilité pour notre justice ?
    Je pense qu'il faut en parler, car l'opinion publique peut avoir une influence sur la justice.
    Oui, Kerviel, le fusible, le bouc émissaire, c'est scandaleux !

    Posté par Ava, 06 octobre 2010 à 15:05
  • Pas volé !

    Je trouve la sanction de M. Kerviel à la hauteur des actes qu'il a commis.
    La démesure de la peine est à proportion des risques dépassant sans commune mesure ses capacités et qui a mis en péril l'emploi de plusieurs centaines de milliers d'employés de la Banque. Est-ce que quelqu'un peut compter combien de personnes ont été menacées si on inclue les familles des employés ?
    M. Kerviel a joué avec 50 milliards d'encours à lui seul pour un établissement qui a une capitalisation propre de 34 milliards.
    Imaginez qu'il ait mis en gage votre appartement/maison pour une fois et demie sa valeur. L'auriez-vous soutenu dans sa démarche ?
    M. Kerviel ne payera pas les milliards qu'il a perdus mais un peu de prison ne fera pas de mal à ce manipulateur et faussaire qui illustre si bien la fable de La Fontaine sur la grenouille qui voulait se faire plus grosse qu'un boeuf (même si proportion sont très loin d'être respectées).

    Posté par Thibault, 06 octobre 2010 à 15:05
  • Jugement inique et scandaleux

    Bien que clients de la Société Générale, nous sommes outrés d'un tel jugement faisant peser l'entière responsabilité sur Jérôme Kerviel et dédouanant complètement la banque. Or, tant qu'il lui a fait gagner de l'argent, personne n'a réagi.Dans ces conditions pourquoi ne pas avoir déduit toutes les sommes qu'il avait rapportées auparavant à son employeur? Le montant de 4,9Mds d'euros à rembourser est si exorbitant qu'il en devient grotesque.
    Il n'y a pas eu d'enrichissement personnel de sa part, et ce fait même aurait dû exclure la prison ferme.
    Oui, il s'est laissé emporter dans la spirale du gain, mais au profit de la banque, qui, elle n'a pas exercé les contrôles qui relevaient de son obligation. Oui, il y a responsabilité de la banque.

    Posté par Morin, 06 octobre 2010 à 15:14
  • injustice

    je suis révoltée par ce verdict! où est donc notre justice? sentence ridicule!!Il ne peut-etre le seul responsable.encore une "magouille"!!!bon courage et que la vérite éclate

    Posté par lisa, 06 octobre 2010 à 15:20
  • jugement inique

    J'espère vraiment que la société générale sera condamnée en appel et cette amende stupide soit levée.

    Posté par colette, 06 octobre 2010 à 15:28
  • COUPABLE MAIS PAS RESPONSABLE

    Contrairement à Thibault je pense que la sentence infligée à Jérôme Kerviel est une véritable injustice car il sert de bouc émissaire.
    cliente depuis 30 ans à la SG, je tiens à me désolidariser d'une banque dont les dirigeants n'assument pas leurs fautes et leurs erreurs devant la justice et l'opinion populaire.
    Comment se fait-il que les principaux cadres au-dessus du trader aient été déplacés ? c'est bien parce qu'en plus haut lieu, des fautes ont été reconnues
    Je suis dégoutée car en changeant de banque, je ne pense pas en trouver une qui soit de dimension humaine plus que les autres; pourtant, la vie dans notre société nous oblige à avoir un compte en banque : est-ce que ça ne s'appelle pas du racket ?

    Posté par MINDLA, 06 octobre 2010 à 15:36
  • Injustice

    Pas juste qu'il soit le seul accusé dans cette affaire car pas crédible la Société Générale qui ne s'est pas aperçu d'une perte de 5 milliards d'euros, elle a belle et bien une part de responsabilité...
    Devant tant d'injustice, il faut aider et soutenir Jérôme KERVIEL.

    Posté par
  • y avait-il une Direction dans cette banque

    Deux hypothèses sont possibles dans l’affaire Générale contre Kerviel.

    Soit les services de contrôle de la Générale sont nuls et inefficaces et cette banque ne devait pas d’être exonérée de ses fautes.
    Soit ils étaient prévenus des arbitrages fous de Kerviel, des pertes accumulées, ils l’on laissé faire dans l’espoir de le voir récupérer et encore une fois la banque ne peut-être exonérée de ses fautes.
    Ce qui est surprenant c’est le jugement rendu par ce tribunal qui veut nous faire croire que
    le système bancaire et financier français est sur. Qu’un homme machiavélique a agit seul et accumulé un trou abyssal. Ce sont toujours les soldats qui tombent au front. Les généraux restent bien au chaud dans leur poste de commandement.
    Au fait y avait-il une direction dans cette banque ?

    Posté par Bernard ATLAN, 06 octobre 2010 à 16:00
  • à JK

    Monsieur, je ne n'y connais rien à cette sphère financière qui est la votre. En revanche, je pense que grâce à vous, nous avons pu constater la faiblesse du systéme et l'incurie des banques.
    Je vous souhaite bon courage dans ce monde ou un agriculteur qui nous nourrit ne gagne rien alors que des centaines de milliers de personnes de par le monde gagnent des fortunes basées sur de simples écritures, sur du virtuel....

    Posté par Sixtine, 06 octobre 2010 à 16:31
  • Comme dans la maffia

    Jérôme Kerviel a cru, à un moment jouer avec les grands de ce monde, mais il ne jouait que pour eux, petit pion d'un jeu qui se joue encore à un autre niveau. Il lui a suffi de perdre, d'échouer à la mission qu'il avait accepté, pour qu'il devienne un traître. Comme dans la maffia, les traître doivent être durement châtiés. Comme dans la maffia, la justice est aux bottes. C'est triste pour ce jeune homme sympathique et somme toute bien naïf. Mais c'est la loi de la maffia financière. On ne plaisante pas quand il s'agit d'affaires.
    Dommage pour lui. Dommage pour les victimes collatérales (les petits actionnaires).A leur propos, eux-aussi ont joué avec les grands ; ils y ont cru un moment ; mais les grands jouent à d'autres jeux bien plus sérieux. C'est la loi, celle du grand capitalisme financier, celle qui règne maintenant sur le monde, fait et défait les états, conduit les politiques des exécutifs de tous bords, qui sont eux aussi des pions (mais des gros pions, et c'est tellement bon d'être gros, même si c'est parmi les pions).
    Cette loi, il ne tient qu'à vous de continuer à la subir. Ou alors, si vous voulez être un loup, soyez sans pitié avec vos pions, et bien fidèle pion lorsqu'il y des loups encore plus forts, mais vous n'aurez jamais de repos, et dormir sur une seule oreille sera encore de trop. Avis aux jeunes traders ambitieux.

    Posté par Gandalf le Rouge, 06 octobre 2010 à 16:37
  • Justice ? ?

    Comparaison n'est pas raison cependant : la veille la Justice -celle de notre pays- exonerait Chirac de quasiment tout... alors qu'en versant ces 2,2 M il reconnaissait avoir mis les "deux mains dans le pot de confiture"... et ça uniquement pour ce qui est connu..... le lendemain on infligeait un "châtiment exemplaire", comme au Moyen-Age au temps où l'on brûlait les sorcières, à Kerviel... cet employé de banque qui ne s'est pas enrichi, qui a menti pour paraître et avoir l'air... Je ne faisais plus bcp confiance à la Justice Française, désormais je ne lui ferai plus jamais confiance, il est vrai qu'avec tous ces baltringues dont la Dati est issue... rien n'à espérer... sinon que le viel adage "que vous soyez puissant ou misérable, le Jugement de Cour vous rendra blanc ou noir"... Kerviel n'est pas totalement innocent, mais ce n'est pas lui qui a mis en danger le système financier français... quand on voit la tête de son accusateur le plus récent l'ex en tout -de la com de la SG et de Boursorama- on a peur ! ! !

    Posté par eileen, 06 octobre 2010 à 17:15
  • et les dirigeants de la SG ?

    les dirigeants de la SG qui n'ont pas fait leur travail en ne mettant pas en place les outils de vérification ne permettant pas une telle liberté de manoeuvre vont-ils être sanctionnés à la hauteur de leur faute professionnelle ????
    non non ils ont un bouc émissaire et personne ne les remet en cause, alors tout va bien !!

    Posté par MICHEL, 06 octobre 2010 à 17:35
  • Jérôme Kerviel ou le symbole d'un capitalisme devenu fou.

    Il faut être devenu stupide pour demander à un homme de rembourser une somme qu'il ne pourra jamais rembourser. La justice a le devoir de juger et de punir mais pas de tuer. La décision à l'encontre de Jérôme Kerviel est une honte pour le système judiciaire français. Quelle personne qui a travaillé dans un grand groupe osera dire que les managers n'étaient pas au courant !!? S'ils ne l'étaient pas ils méritent tout autant une sanction. Et si la tromperie a été possible c'est que la SG n'a pas fait son travail au niveau de la sécurité des données. Cette affaire est une honte. Mr Kerviel vous devez garder la tête haute, vous êtes le symbole d'un système politico judiciaire corrompu qui garde en place un ministre du budget pourri et qui veut tuer un homme qui a voulu braver ce système pour arriver comme tout à chacun à ses fins.

    Posté par Stéphane, 06 octobre 2010 à 17:36
  • Injustice

    La Société Générale est tout aussi coupable que Jérôme KERVIEL et elle en sort blanche comme neige, c'est inadmissible... Quelle Justice... d'autant plus que celui-ci n'a peut-être fait qu'obéir à ses chefs...

    Posté par Raymonde, 06 octobre 2010 à 17:41
  • France, ta justice f... l'camp!

    Bonjour
    Je vous écris de Suisse pour témoigner, moins d'un vrai soutien à Jérôme Kerviel qui n'est sans doute pas un ange, mais du dégoût profond ressenti à l'énoncé du verdict. Odieux, ridicule, méprisable: les adjectifs manquent pour qualifier ce verdict. Un marxiste parlerait pour une fois avec raison de justice de classe. Même si ici en Suisse nous avons eu quelques déboires avec UBS, jamais la justice de mon pays ne se serait abaissée d'une façon aussi écoeurante pour condamner un lampiste.La France, pays des Droits de l'Homme: vraiment?!...

    Posté par Grütli 1291, 06 octobre 2010 à 17:53
  • scandale!

    le lampiste qui n'a pas mis un seul euro dans sa poche trinque et le DG lui, il n'est coupable de rien , responsable de rien ??? cherchez l'erreur.

    Soutenez Kerviel en quittant tous en masse la Société Générale!

    ps:
    et les autres 4 milliards disparus en même temps que les 5 de Kerviel c'est qui le responsable ??? Bouton ???

    Posté par stella, 06 octobre 2010 à 18:05
  • il n'y a plus de justice

    c'est une honte de juger une victime qui a tout fait pour sa boite et qui se retrouve aujourd'hui lacher par tous. ET LA justice !!!!!!!!! quelle honte en France cela devient de plus en plus honteux de voir s'acharner ainsi sur une personne qui n'a fait que son boulot en toute sincérité et sérieux, qui doit etre super compétent et gentil, pour supporter autant de critiques et d'injustice
    je plains ses parents, ses amis pour cette médiatisation mais j'espère que cela portera ses fruits et qu'il aura gaint de cause car personne ne mérite à son age d'étre traiter de la sorte. Il n'a tué personne alors qu'il y a des criminels qui courent dans la nature!!!! tandis que lui il essaie de refaire sa vie ailleurs loin de tout ce monde cruel et injuste !!!! et les amis soit disant, du boulot ? Ils ont peur ? Tous des laches
    J'aimerai que tous les clients de cette banque parent ailleurs !!!!!!!!!! quelle victoire pour cette banque qui n'a pas honte d'étaler ses bénéfices et quand il y a une perte il lui faut un bouc émissaire :
    signer cette pétition esn espérant que cela servira pour ce jeune homme trop talentueux pour cette banque.

    Posté par exam, 06 octobre 2010 à 19:05
  • A vous

    Et si les clients retiraient leurs comptes de cette banque méprisable ??

    Posté par hemet, 06 octobre 2010 à 19:38
  • la même fable

    Qui peut croire que pendant deux ans pas un seul contrôle n'a été effectué par les supérieurs de JK ?
    Peine exemplaire ? Peine dissuasive ? Allons donc messieurs les juges... Attendons de voir si vous aurez la main aussi lourde concernant "l'affaire Natixis"...

    >
    ..............
    >

    La Fontaine, La Fontaine tu ne serais pas dépaysé si tu revenais sur terre !

    JP

    Posté par capri, 06 octobre 2010 à 19:42
  • honteux!!

    honte à la justice de France, honte à la société générale, Mr Kerviel ne s'est pas enrichi personnellement , contrairement à certains de nos hommes d'affaires, ou politiques non poursuivis , en tout cas relaxés!!!

    qui va croire qu'il était seul à la barre pour son mauvais travail, les petits et grands chefs de service existent encore plus dans les banques qu'ailleurs,!!!!

    qu'aurait-on dit si mr Kerviel avait gagné beaucoup comme il a dû le faire dans sa carrière??? y aurait-il eu procès? comment un avocat peut-il aussi mal le défendre, si ce n'est que les dés sont pipés...

    Jean de la FONTAINE sous LOUIS XIV avait raison "selon que vous serez riche ou misérable, les jugements de cour vont ferons....."

    Comment un juge peut être aussi absurde pour une tel condamnation?????
    à moins que ce ne soit encore une histoire de gros sous prise en charge par la RC de mr KERVIEL, tout le monde en a une , et de ce fait, cette "pauvre" SOCIETE GENERALE sera remboursée, et les assurances augmenterons , et nous paierons encore et encore...
    Jusqu'où droite/ gauche nous emmènerons, allons enfants de la patrie, formez vos bataillons,
    marchons, marchons,.... qu'attendons nous tous pour nous mettre en adéquation avec notre hymne national, il est grand temps de penser à une nouvelle révolution.......????

    Posté par baghera, 06 octobre 2010 à 20:49
  • Honteux !

    Je suis ecoeuré. Ce jugement est honteux et donne une pietre idée de la justice dans notre pays. Honte aussi à la Société Génerale qui s'acharne sur ce bouc emissaire alors qu'il est plus qu'évident que la banque a une énorme part de responsaibilité dans cette affaire.
    Honte à tous ceux qui ont favorisé ce jugement. Tout cela est vraiment minable et rabaissera leur image à tout jamais. Courage à Jerome pour tout ce qu'il endure.

    Posté par vince, 06 octobre 2010 à 21:07
  • joueur

    Jérome KERVIEL s'est laissé aller au jeu, comme au casino, mais avec des dirigeants et des gardes fou qui n'ont pas fonctionné. Bien sur qu'il est coupable d'avoir "joué" et manipulé, mais le condamner à 3 ans ferme et au remboursement d'une telle somme est risible. Qu'elle image la justice donne-t-elle de notre pays, c'est comme USA lorsqu'une personne est condamnée à plus de 100 ans d'emprisonnement. Ridicule. Laissons le redevenir M. tout le monde et tournons la page. La Société Générale et par elle, toutes les banques n'en sort pas grandie. Quelle peine pour M. BOUTON ?

    Posté par eva35, 06 octobre 2010 à 21:31
  • Le juge n'est autre que...

    Le juge de l'affaire Kerviel, n'est rien d'autre que le beau-frère d'un des hauts responsables travaillant à la SG!!!!!!

    Posté par Justicieremasque, 06 octobre 2010 à 21:32
  • Un bug judiciaire

    Depuis l'énoncé du verdict, je m'interroge sur ce qu'a voulu dire la Justice.
    Quand elle s'intéresse de trop près aux hommes politiques, on la voit gangrénée, empêchée d'agir dans une affaire relevant du conflit d'intérêt, par exemple. Mais pour une affaire qui oppose une entreprise à l'un de ses salariés, quel jugement rend-elle ? Un verdict absurde et sans mesure.

    Je m’interroge. La Justice d’aujourd'hui n’a-t-elle aucune autre alternative à proposer que la loi du Talion : oeil pour oeil, euro pour euro ? Dans ce cas, reviendra-t-elle à la peine de mort pour les criminels ?

    Que la Justice donne raison à la Société Générale sur le fond, soit. Il y a eu faute professionnelle et elle a été avouée. Mais là où le bas blesse, c'est que par le verdict qu’elle rend, la Justice valide, donne raison, entérine les décisions de l'équipe dirigeante de la banque qui sont, ces décisions, à l'origine de la perte de 4,9Md€ (Pour rappel, ce n'est pas Monsieur Kerviel qui a vendu toutes les positions d'un coup, en trois jours, sur les marchés !).

    Il est incompréhensible que la Justice condamne l’accusé à verser une somme soumise à l'état du Marché de l'époque. Elle se comporte ainsi ni plus, ni moins que comme une banque d'affaires. Sans recul. Plongée dans l'euphorie du "flash trading". Et au lieu de juger un système défaillant, elle juge un homme. Comme si le système bancaire était pur et innocent. Comme s’il était parfait. Comme si ce qui est arrivé est arrivé par la faute d’un seul. Comme si on était au temps des braqueurs de banque, en plein Far-West.

    La Justice a oublié qu'elle jugeait un salarié au sein d'une entreprise, même si cette entreprise s'appelle une banque. Elle a oublié que l’année précédente, Monsieur Kerviel, qui avait réalisé 1,4Md€ de gain, n’en avait pas touché un centime. Alors avant de lui réclamer 4,9Md€, la Justice devrait peut-être se tourner vers l’employeur. Car, pour la banque, il est facile de crier à l’arnaque quand tout va mal. Pourquoi ne l’a-t-elle pas fait quand le trader rapportait gros ?

    Votre Serviteur pense qu’il est temps de redonner des moyens à la Justice française. Elle part en sucette. Ah, Kafka, quand tu nous tiens...

    Posté par Bram Bargh, 06 octobre 2010 à 21:57
  • Comparaison

    Imaginez une société de transport routier qui instaure un système de primes de ponctualité : un chauffeur qui a 100% de livraisons à l'heure peut multiplier son salaire par 5. On lui impose cependant des "limites" : le trader, pardon le chauffeur, est surveillé par un disque qui contrôle son respect des temps de repos et sa vitesse. IL doit respecter le code de la route et ne pas boire au volant etc. Supposez un chauffeur qui trafique son disque pour se comporter impunément comme un chauffard, raffler la prime maximum et devenir la star de l'entreprise. Hélas l'accident finit par arriver : le camion et sa cargaison son entièrement détruits, heureusement sans blessés, mais avec un gros préjudice financier pour l'entreprise.
    Notre homme sera licencié, sans doute pour faute grave. Aux prud'hommes (car il attaquera sûrement son employeur) le patron s'estimera heureux si la faute est requalifiée en "motif réel et sérieux" (c'est à dire qu'il devra au chauffeur ses indemnités et son préavis, sans que le licenciement soit considéré comme abusif).
    Quant à traîner son salarié en correctionnelle pour lui réclamer la valeur du camion en dommages-intérêt, le patron n'y songera sans doute même pas !
    La Justice lui donnerait tort s'il avait cette idée saugrenue... à moins que la valeur du chargement ne se chiffre en milliards ? Mais en quoi la faute serait-elle, pour autant, différente?
    Je gage pourtant qu'une petite entreprise de transport mettra plus de temps à regagner (si elle gagne de l'argent !) la valeur d'un camion que la Société Générale à se "refaire" de 5 milliards...

    Posté par Digard, 06 octobre 2010 à 22:39
  • Invraisemblable verdict

    Lu sur blog lintegral :
    Affaire Société Générale / Kerviel : Un invraisemblable verdict

    Le tribunal correctionnel de Paris a tranché : Jérôme Kerviel est condamné à cinq ans de prison, dont trois ferme, et à rembourser 4,9 milliards d'euros. Ainsi, si Jérôme Kerviel rembourse, par mois, 500 euros à son ancien employeur, il mettrait plus 800 000 années, soit 8.000 siècles pour rembourser le total. Aberrant ! Une complète absurdité !
    Et ‘’ comme l’analyse Rémi Barousse, magistrat en disponibilité et aujourd’hui avocat, dans une interview à L’Expansion.com, cela revient à dédouaner la Société Générale de toute responsabilité : « Pour la justice, elle n’a commis aucune faute ». Difficile de croire que la banque n’a absolument aucune responsabilité dans ce qui s’est passé. D’ailleurs, comme le rappelaient les avocats des petits actionnaires lors d’une des séances du procès, à laquelle j’avais assisté, la Société Générale a déjà été condamnée, dès juillet 2008, par la commission bancaire, à 4 millions d’euros d’amende pour « carences graves du système de contrôle interne ».’’
    Que conclure donc ? Lamentable.....

    Point de justice ici-bas, à quoi servent les lois ?
    Faute de justice hélas, chacun perd ses droits !
    Impudence, népotisme, fric et copinage,
    Du beau pays rêvé, ont fini par ternir l’image.
    Et ces Kerviel de ce monde infamant
    Cible de cyniques monstres démons
    Balancés à une justice qui, du haut de son perchoir
    Fait basculer au gré des ordres, la balance du désespoir.
    Et de rappeler ces vers de la Fontaine dans « les animaux malades de la peste » :
    Selon que vous serez puissant ou misérable
    Les jugements de cour vous rendront blanc ou noir.
    Et avec Jean de L’Espine du Pont-Alletz (début du XVIe siècle) dans « De l’état de cour » :
    Qui argent a, pour sage homme on le tient
    Qui argent a, tout le monde il contient …….
    Par argent droits ne sont rendus
    Par argent honneurs sont perdus.

    Posté par Natalie, 06 octobre 2010 à 23:29
  • Bonjour,
    Je n'ai pas pour habitude de m'épancher sur la toile... mais là!
    C'est d'un pathétique!
    Ceux qui imaginent que JK n'a que ce qu'il mérite, apprenez donc à lire!
    Pour les dispensés de l'apprentissage à l'école primaire: déchiffrer+comprendre = lire
    ...5 milliards de dommages et intérêts, est ce que vous réalisez l'énormité du truc?
    NON, à l'évidence!
    Ce monsieur n'est qu'un fusible, le système a encore de beaux jours
    On a touché le fond depuis un moment déjà, avec ce genre de parodie, on attaque la sous couche...
    et ça n'étonne visiblement plus grand monde

    Posté par zoe, 07 octobre 2010 à 00:03
  • Méfions nous du premier mouvement...

    La seule explication rationelle que je trouve au jugement de première instance estque les juges ont parfaitement compris l'affaire. L'on n'est pas aux assises, mais en correctionnelle, et il ne s'agit pas de plaider les circonstaces atténuantes. les faits délictueux dénoncés pr Socgen sont patents. Mais en accédant à toutes les demandes de SG, les juges ont peut-être été doublement habiles : ils ont respecté la lettre du droit, à un point tel que son absurdité devient éclatante. Ils ont peut-être, et même sans doute, à mon avis estimé que le sujet était tellement épineux qu'il revenait à une cour d'appel de trancher, et faire jurisprudence, si d'ailleurs le dossier ne monte pas en cour de cass...Les juges de première instance ont aussi par leur verdict mis SG dans un "corner". Elle s'est ridiculisée et se trouve "obligée" de dire qu'elle ne demandera pas le remboursement complet...Non, le vrai procès se tiendra en appel et les juges de première instance ont favorisé ce renvoi. Ce qu'il faut maintenant mettre en exergue, faire "sortir" ce sont les avis d'experts autorisés et les rapports sur le fonctionnement du back et du middle-office, qui montreront à tout le moins le "laisser aller" si ce n'est une éventuelle complicité tacite de la hiérarchie. Loin de désespérer, j'estime que le vrai procès va commencer. Il faudra qu'il permette faire la lumière sur le fonctionnement du contrôle des risques et sur la tentation spéculatrice. Les vrais soucis de SG ne font que commencer...

    Posté par jeb, 07 octobre 2010 à 00:12
  • Sans surprise

    Une jurisprudence à l'encontre d'un employé mû par un excès de zèle dans le cadre de son travail, voilà qui devrait en refroidir plus d'un.

    Quelle douce hypocrisie!

    Posté par Charles, 07 octobre 2010 à 01:23
  • Ecoeurée!!

    Je n'ai plus confiance en notre justice! Elle me donne la nausée.
    Je suis écoeurée par cette sentence!
    J'apporte tout mon soutien à Jérôme Kerviel.

    Posté par fabienne, 07 octobre 2010 à 08:15
  • Inadmissible

    bonjour

    je souhaite un bon courage à Jérome et à toute sa famille. jugement lamentable . nous sommes avec toi

    Pascal

    Posté par infonet, 07 octobre 2010 à 09:21
  • Mauvaise défense

    Quand KERVIEL quitte le Palais de Justice en Jaguar à 70. 000, - euros, quand bien même ce n'est pas la sienne, cela fait désordre et ses Conseils auraient été bien avisé de lui faire prendre un taxi.
    Je suis un "jeune" avocat (40 ans) et si je m'étais amusé à proposer mes services gratuits à JK, je me serais fait rappelé à l'ordre, justement par mon Ordre.
    Par contre que Maître METZNER le fasse et s'offre une belle couverture médiatique, aucun problème.
    Je pense que JK aurait mieux fait de ses faire défendre à l'aide juridictionnelle ou en commission d'office par un confrère qui aille se sortir les tripes pour plaider la relaxe pure et simple.
    Au lieu de cela, c'est un procès politiquement correcte et policé qui s'est déroulé.
    La hate avec laquelle Maître VEIL s'empresse de déclarer que les dommages intérêts ne seront pas réclamés en atteste.
    Parce que la victime ce n'est pas la société générale, ce sont ses salariés et ses clients; la banque n'est ni plus ni moins le co auteur du dommage, c'est elle qui a fourni les moyens du délit par son incapacité à prévenir l'évaporation de 5 milliards d'euros.
    Mais les chiffres ne veulent plus rien dire.
    En correctionnelle quand la victime n'est pas nette, il faut lui rentrer dedans.
    En tout état de cause c'est à l'aune du résultat que l'on apprécie la pertinence d'une ligne de défense.
    Pour JK, il prend cher tant au pénal qu'au civil alors que la SG devrait se trouver à ses côtés au rang des prévenus par ce qu'elle n'est victime de rien sinon de sa propre turpitude et son âpreté au gain.
    J'ai dit.

    Posté par jbtoulouse, 07 octobre 2010 à 14:21
1  2    Dernier »

Poster un commentaire







 

© SauvezKerviel.canalblog.com | 2007 | Tous droits réservés