SauvezKerviel : site sur l'affaire de la Société Générale

L'affaire Jérôme Kerviel et son lynchage médiatique sans précédent...

15 décembre 2008

L'affaire Madoff ou le nouveau désastre d'un capitalisme malade et exsangue

360 millions de dollars pour ManGroup ; 75 millions d’euro pour Unicredit ; 450 millions d’euro pour Natixis ; 350 millions d’euro pour BNP Paribas ; peut-être 1 millard de dollars pour HSBC ; et encore Santander, Nomura, Royal Bank of Scotland ; des hedge funds laminés (7,28 milliards pour le seul fond Fairfield Greenwich ; plus d’un milliard pour Tremont ; près de 4 milliards de dollars pour les institutions suisses…) ; des particuliers américains ruinés par centaines, par milliers. Au total un montant considérable de 50 milliards de dollars partis en fumée, et la liste des victimes du pseudo-courtier ex-patron du Nasdaq Bernard Madoff ne cesse de s’allonger en ce lundi 15 décembre qui pourrait être funeste sur les marchés boursiers.

La mécanique de la fraude était très simple… tellement simple que cette simplicité en devient effrayante : Madoff rémunérait ses clients avec les apports de ses nouveaux clients. Et cela durait depuis 20 ans ! 20 ans que de grandes instituions financières confiaient et laissaient leur argent dans un gouffre… sans rien voir ! Pourquoi voir d’ailleurs, pourquoi regarder, lorsque cela rapporte ?

La supercherie a été découverte lorsque plusieurs des « hedge funds » clients, pour faire face à la crise de liquidités et à la tempête boursière, ont réclamé à Madoff tout ou partie de leurs capitaux. Bien évidemment dans l’impossibilité de rembourser, Madoff a avoué son forfait.

Mais quel rapport avec Jérôme Kerviel et l’affaire de la SocGen, me direz-vous ?!

Alors que la semaine dernière, les juges d’instruction ont rendu un rapport soulignant les dissimulations de Jérôme Kerviel, et l’absence de complicité active ou passive de la banque dans l’affaire, le cas Madoff peint un tableau du monde de la finance en ruines, décrédibilisé, usé, à genoux, vil. Ces honorables institutions financières ont pensé que l’argent était si facile qu’elles le confiaient sans contrôle à un pseudo-gourou des marchés, en réalité à un escroc sans scrupule ; elles ont aussi considéré que l’argent était tellement facile qu’on pouvait le confier à des personnes très jeunes, sans garde-fou, et valoriser chez eux l’appart du gain avec des bonus mirobolants. Lorsque ces traders rapportaient de l’argent, pas de problème ! On continue à fonctionner ainsi ! Mais lorsque les marchés deviennent si imprévisibles et volatiles que les risques sont surmultipliés et les pertes gigantesques s’accumulent, alors là, on ne savait pas, on s’est laissé abuser ! Facile non ?

Les institutions financières pouvaient-elles déceler les activités frauduleuses de Madoff ? Probablement pas… Mais je pense qu’elles sont largement coupables de s’être exposées à des marchés particulièrement risqués et d’avoir fermé les yeux lorsque les marchés montaient, et de ne les avoir ouverts que lorsque la situation devenait dramatique.

De la même façon, je ne crois pas en l’absence de complicité de la SocGen dans les agissements de Jérôme Kerviel. Même si l’ex-trader a outrepassé ses droits, même s’il a dissimulé tout ou partie de ses positions, et sans qu’on sache si la banque a pu, à un moment ou un autre, encourager les agissements de Jérôme Kerviel (cela, on ne le saura sans doute jamais...), il ne fait aucun doute que ce monde de la finance a vécu sur un train démentiel, disproportionné et déconnecté de la réalité, qui n’a pu qu’encourager ce type de pratiques.

Les crises ont souvent des vertus prophylactiques. Espérons que celle que nous vivons permettra au monde de la finance de se régénérer et d’adopter des comportements plus sains… jusqu’aux prochains excès, et jusqu’à la prochaine crise !

Posté par SauvezKerviel à 10:55 - Analyses et faits - Commentaires [14] - Permalien [#]

Commentaires

    Toujours plus gros, qui encore?

    Un édito (Le Monde) titre sur ‘Merci M. Madoff’. L’AFP répète désarmée ‘cette fraude gigantesque évaluée à 50 milliards de dollars par Madoff lui-même’ Comment croire que ce Monsieur toujours en liberté ne minimiserait pas son escroquerie? Combien de (fois) plus finalement? Les doutes et les accusations duraient depuis plus de 10 ans titre Le temps (Suisse), alors que Genève est peut-être la place la plus touchées hors des Etats Unis. Gouvernance, contrôles, audits, éthique défaillent à tout va, et presque partout!
    Banques comme gourous abreuvent à longueur d'influence ou de pub riches et moins riches mais influençables, naïfs voire rapaces, de sollicitations tellement irrésistibles qu'ils foncent tête baissée à leur perte.
    La fable éternelle de La Fontaine Le Corbeau et le Renard s’impose plus que jamais.
    Pyramide, autres officines de mêche, techniques dite de ‘front-runner’(miser quelques minutes plustôt et en parallèle aux ordres pour lesquels on est mandaté), ‘Black-boxes (Boîtes noires)’, séries noires, tu parles! Les initiales d’un ordre des andouilles sont bien là : Appat du gain, Avidité et Aveuglement généralisés. Après un début d’année digne d’un 'merci la SG’ voire d’un ‘merci M. Kerviel', à découvrir encore comme toujours les profils des 'victimes' comme celui de leur envié gourou parions qu’on en est encore au premier temps des découvertes. Combien de 'Merci untel' encore? Bonnes Fêtes! JeanGuy78 .

    Posté par JeanGuy78, 16 décembre 2008 à 20:51
  • BOYCOTTER SG

    ET SI ON QUITTAIT TOUS LA SG SI LA SG NE PARTAGE PAS LA RESPONSABILITE

    Posté par ODYSSEE, 06 octobre 2010 à 15:21
  • justice affligeante

    pour moi ça aurait du être du sursis et 1 euros de dommage et intérêt grand max. sincèrement c'est impossible qu'il n'ait pas eut l'aval de la banque pour aller jusqu'ou il a été. l'appât du gain peut faire faire n'importe quoi à n'importe qui.

    Posté par alykes, 06 octobre 2010 à 17:08
  • Horrifiée mais pas surprise !

    Car je sais que la justice n'existe plus en France. La sentence est très dure pour vous Jérôme et la surprise n'est pas de mise. La colère, OUI !!! Lorsque l'on voit que M. Chirac est "blanchi" suite aux emplois fictifs de la Mairie de Paris et que vous êtes poursuivi comme vous l'êtes, il y a de quoi douter de tout dans ce pays qui n'a plus aucune dignité, aucune justice. Ou est passée l'égalité ? On sait déjà que la fraternité a complètement disparue et la liberté n'existe plus .......
    Je suis de tout coeur avec vous même si ne nous jouons pas dans la même cour. Battez-vous, défendez-vous. Vous n'êtes victime que du système. Coupable : certes non !Je n'y crois pas face à tous les malfrats qui jonchent les pavés de notre pays. Pauvre France !!!!!!

    Posté par Dany CHIES, 06 octobre 2010 à 20:29
  • Facile

    C'est trop facile de tout mette sur le dos de Jérôme Kerviel. Il n'est peut être pas tout blanc, mais je ne pense pas que ses supérieurs n'étaient pas au courant qu'il mette "en jeu" 50 milliards d'euros. Ah ces banquiers.....

    Posté par Rico, 06 octobre 2010 à 21:29
  • Nettoyer les écuries d’Augias

    Ils ont oublié 99 ans de prison!!

    Quel crédit peut-on apporté à une telle justice? Qu'elle honte pour notre pays!

    De tout cœur avec les plus faibles

    Posté par LEFOUR, 07 octobre 2010 à 08:51
  • jerome kerviel

    JEROME KERVIEL :
    NE LAISSEZ PAS TOMBER VOTRE DEFENSE
    VOUS AVEZ CERTES AGI AVEC UNE CERTAINE MALADRESSE ET IMPRUDENCE PROFESSIONNELLE MAIS VOTRE EMPLOYEUR LA SOCIETE GENERALE EST TOUT A FAIT COUPABLE ET IRRESPONSABLE - ET LÂCHE DE SURCROIT. NOUS SOMMES AVEC VOUS. NE VOUS LAISSEZ PAS DETRUIRE PAR CES BANQUIERS-VOYOUS.

    ANN CHARLOTTE, NEW YORK

    Posté par ANN CHARLOTTE, 07 octobre 2010 à 18:24
  • affligent

    En condamnant Jérôme Kerviel de cette façon nous pouvons faire la triste constat de ce qu'est devenu la France, un pays corrompu à la dérive par sa classe politique. Olivier

    Posté par maxence56, 11 octobre 2010 à 09:23
  • Justice pour Jérôme Kerviel!

    Solidarité avec Jérôme Kerviel!
    Il est clair que la Direction de la banque ne respecte aucune règle de prudence et devrait par conséquent assumer la responsabilité des risques auxquels elle expose la gestion des avoirs de l’établissement dont elle a la charge ainsi que la responsabilité du personnel qu’elle est supposée diriger et contrôler...

    Posté par Lionel (Paris), 04 juin 2012 à 09:46
  • Jérôme est mort

    ce n'est pas gagné, un de ces témoins Philippe Houppé, gérant de la société Opus Finance a déjà un lourd contentieux avec la justice. Plusieurs dossiers prudhommes contre lui et sa société en refusant de payer les droits à ses salariés qu'il licencie dès inter contrat

    Posté par epikine, 24 octobre 2012 à 09:07
  • defence

    monsieur kerviel je vous soutien bien sur vous netes pas tout blanc mais certainement pas tout noir . je pense que l'on vous fai porter le chapeau c'est tout simplement degue comme beaucoup de chose aujourd'hui . je suis prete a vous soutenir au maximun de mes possibilites contacte moi si vous voulez vous serez toujour le bienvenu bon courage nadege

    Posté par chassard, 24 octobre 2012 à 20:48
  • justice???

    Comment se fait il que des responsables politiques pour des faits de détournements , abus de biens sociaux , sont condamnés à du sursis ,
    et que Jérôme lui risque la prison et soit redevable de milliards d'euros ?
    Il y a un truc qui m'échappe là .
    Il est inscrit que la justice est la même pour tous soit qu'elle punisse soit qu'elle protège est ce le cas ici ?

    Posté par gaudun, 25 octobre 2012 à 16:29
  • Ne baissez pas les bras

    Jérôme, votre affaire n'a rien à faire sur la place publique. Vous avez fait une erreur dans votre travail, et c'est à ce niveau qu'elle devait être traitée.
    Franchement votre employeur ne s'ennoblit pas de vous traiter ainsi. Ils ne se rendent pas compte du ridicule de leurs accusations. Je crains que cela ne va sûrement pas réconcilier les clients avec leur banque.
    La justice non plus ne marque pas de points ; "selon que vous serez puissant ou misérable".
    J'espère que vous trouverez des traders professionnels (honnêtes) qui vous apporteront leur soutien. Ils doivent être rare.
    Tenez bon, cette épreuve, vous verrez, vous rendra fort mentalement. Croyez en vous.
    Courage. Je souhaite que la chance tourne très rapidement de votre côté.

    Posté par marlene, 28 octobre 2012 à 01:17

Poster un commentaire







 

© SauvezKerviel.canalblog.com | 2007 | Tous droits réservés