SauvezKerviel : site sur l'affaire de la Société Générale

L'affaire Jérôme Kerviel et son lynchage médiatique sans précédent...

24 avril 2009

En guise de conclusion sur l'affaire Kerviel / Société Générale

La demande d’une nomination d’un collège d’experts indépendants par l’avocat de Jérôme Kerviel, Olivier Metzner (encore un nouveau, les précédents ne convenaient décidément pas !), me donne l’occasion de m’exprimer une dernière fois sur cette affaire.  Oui, ce sera mon dernier article. La justice doit désormais faire son travail et s’exprimer sur la culpabilité éventuelle de Jérôme Kerviel. Et il n’y aura ici plus grand-chose à rajouter. Tous les éléments publics de l’enquête ont été présentés, commentés, analysés sur ce blog ; et j’en profite pour remercier les nombreux lecteurs pour leur fidélité.

La dernière « cartouche » d’Olivier Metzner n’apporte rien de nouveau aux éléments connus. Elle ressemble à une tentative désespérée de la défense pour faire entendre des arguments auxquels les juges d’instruction (Van Ruymbeke et Desset) se sont montrés sourds, même agacés.

Il y a eu les alertes, nombreuses, non suivies de rappels à l’ordre, encore moins de sanctions. Il y a eu les montants engagés par le trader, qui n’ont jamais semble-t-il, éveillé les moindres suspicions de la part de sa hiérarchie.  Il y a eu les gains formidables de 2007, puis les pertes abyssales de 2008 qui ont conduit à la disgrâce. Il y a eu les dysfonctionnements invraisemblables des systèmes de contrôle de la banque, une absence coupable de management. Il y a eu tout cela… et la Socgen ne peut fuir devant sa responsabilité, considérable, d’avoir créé les conditions d’un tel cataclysme.

Mais il y a aussi, et peut-être surtout, une incapacité de la défense à démontrer, prouver, une complicité objective de la banque. Tout au plus, une négligence coupable, inadmissible à ce niveau... Mais rien en tous cas qui pourrait dédouaner Jérôme Kerviel de sa faute. La stratégie de défense du trader, dans l’esprit, « si je tombe,  la banque doit tomber aussi » accable la Socgen et ses manquements, mais ne parvient pas vraiment à convaincre de l’innocence du trader. La défense le sait bien, et ce dernier baroud d’honneur ne semble pas susceptible d’inverser la tendance.

Ce dernier article est aussi l’occasion de prendre du recul, alors que la planète financière sort péniblement d’une des plus grandes tourmentes de son histoire. Il convient de noter que cette affaire, qui n’aurait pu être qu’un épiphénomène coûteux pour la banque, fut le catalyseur d’un marasme boursier considérable, et le révélateur de pratiques inouïes en salles de marchés. Jérôme Kerviel et ses prises de positions de 50 milliards, cela n’était possible que parce que le système financier est vérolé, malsain. Inutile de parler au passé. Nous voyons tous les jours que la planète finance n’attend que son redressement pour reprendre ses turpitudes. Dernier exemple, bien sûr, Dexia, et l’octroi de 8 millions d’euro de bonus à ses dirigeants bien que la banque n’ait été sauvée de la faillite que par une intervention de l’état, donc de ses contribuables. Soyons-en sûrs : la rédemption sera financière, mais pas morale.

Les dirigeants de la Socgen ont su jeter en pâture l’identité d’un homme, en dénonçant sa culpabilité au mépris de tout principe de présomption d’innocence, pour se dégager de leurs responsabilités. Il est tellement plus facile de mettre sur l’échafaud un coupable désigné que de balayer devant sa porte et s’appliquer les principes de moralisation !

Je le répète, tout est dit ici, sur ce blog… le pedigree du trader, un quidam, un trader comme les autres, avide de performances, de bonus, mais pas comme les autres parce que parent pauvre de la salle de marché, l’universitaire passé du back-office au trading, son ascension, son dérapage, sa chute, la bienveillance de la banque quand il gagnait, son lynchage en règle quand tout alla mal…

Un conte de fées financier qui a viré au cauchemar… Et désormais, un être seul face à la justice.

Il n’y a plus rien à dire… je peux me taire désormais.

Posté par SauvezKerviel à 00:45 - Commentaires [19] - Permalien [#]

Commentaires

    Non il ne faut pas fermer votre blog. Il faut attendre la fin du procès de JK.

    Posté par Nathalie, 24 avril 2009 à 08:44
  • que d avocat !!

    et pourquoi JK change t'il encore d'avocat ?

    les ténors précédents auraient ils baissés les bras devant l'évidence ? JK serait il réellement coupable ?
    pour moi agent de la SG au dela de toutes les considération de : on ferme les yeux on encourage par des primes ! oui jk est coupable d'avoir voulu etre le meilleur dans ce monde pourri des trader ! tout simplement et l'appat du gain n y était pas non plus étranger
    il a joué et nous avons perdu ! quand je dis nous ce sont tout les autres employés qui derrière leur guichet rame a longueur de journée pour éponger ses pertes.
    mais ca défenseurs de JK vous n'y avez jamais pensé bien sur ! il y a oui des employés de banque dans une banque et j ai bien dis employés pas banquier ! le salaire n'est assurément pas le même que ce que percevait JK

    Posté par bruno, 24 avril 2009 à 11:10
  • Banque exemplaire

    La SocGen a eu le temps et le loisir d'effacer, tripoter, magouiller, blanchir tout ce qui lui plaisait dans ses comptes et pouvoir jouer les vierges effarouchées Bouton en tête.
    Kerviel de son coté rien ou presque.
    Ce n'est pas équitable, c'est la Générale qui a "pissé dans sa culotte" et s'est précipitée de brader tout ce qui concernait cette affaire en profitant au passage d'y mélanger d'autre "créances douteuses" inconnues de Kerviel.
    La hierarchie du trader est doublement coupable et ce jusqu'au PDG.

    Posté par zelectron, 24 avril 2009 à 12:40
  • ne baissons pas les bras

    la presse nous annonce la démission de Bouton,les critiques me sont devenues insupportables.......
    Je cite aussi cette phrase reprise par la presse :"je regrette de n'avoir pas su convaincre l'opinion,notamment les jeunes sur internet,qu'il ne s'agissait de rien d'autre que d'une vulgaire fraude commise par un dissimulateur de grand talent qui a mis en risque des dizaines de milliards d'euros".
    La présomption d'innocence......C'est pas pour les banquiers?

    Posté par qui a mis en ri, 29 avril 2009 à 11:05
  • Enigme de la page 63 du bouquin

    Le trader expert diligenté par la soc gen qui a débouclé les positions de JK a "traversé jusqu'à 5 limites dans le carnet d'ordre pendant 3 jours".

    Question de Jambon; En face n'y avait-il des complices de la soc gen qui rachetait à bon compte ces débouclages de postions?...ou bien à partir d'une place Offshore afin de ne pas laisser de trace des rachats bradés?

    Posté par Jambon, 08 mai 2010 à 22:27
  • le premier a en avoir parlé , c'est moi dans "confessions d'un trader" paru en 2008 juste après l'affaire,
    lien http://www.edilivre.com/doc/6374/Confessions-d-un-trader/Roxphil).
    la version que j'ai alors donné dans le livre qui n'était que spéculation de ma part se révèle tellement proche de la vérité aujourd'hui.

    Posté par roxphil, 13 mai 2010 à 16:23
  • IL FAUT SAUVER LE SOLDAT KERVIEL !

    http://www.facebook.com/group.php?gid=116778768361498&ref=mf

    Posté par jphdenis, 14 mai 2010 à 08:24
  • Les banques sont elles hyperprotégées par le pouvoir ?

    Il est curieux de constater combien on casse du sucre sur un employé de banque !
    Il était sous les ordre de son supérieur et qui semble t-il parce que le supérieur n'a rien vu ni entendu et l'employé aurait fait perdre de l'argent au banquier.
    La faute de J Kerviel,s'il s'avère qu' il l'a faite est au pire une faute professionnelle.
    Le système est pourri je pense que tout le monde a pu se rendre compte de cela, il est encore plus pourri et pervers lorsqu'un banquier perd un centime.
    La religion du fanatique banquier c'est le pognon et encore le pognon.
    S'il fait une connerie et perd un sou, il faut qu'il trouve "LE" pigeon coupable.
    Le "crime" de JK a été suffisamment médiatisé, parce que pauvre banquier a été victime de ses propre failles, mais il y a beaucoup de plus petites affaires qui ont mis des familles entières sur la pailles à cause du banquier ça on ne le médiatise pas.
    En effet les puissants banquiers ce sont eux qui nous gouvernent, certains ont même infiltré le monde judiciaire à la manière d'une secte.
    Lorsque comme moi vous faites une action contre un banquier voyou et que vous avez tout perdu, a qui l'entend il croit que la justice a fait son travail !
    Oui elle l'a fait mais comment ?
    Plus d'un an après avoir perdu tous les procès j'ai découvert que les auxiliaires de justice qui étaient censé me défendre ou me protéger étaient en fait dans les conseils d'administration du banquier. Lorsque je l'ai découvert (preuves à l'appui) la justice s'est empressé de m'en remettre une couche.
    La France est une société et république bananière avec des Lois pour la forme faites pour protéger les nantis et pas les Citoyens.
    En 2005 l'AMF a infligé une pénalité de 300 000 Euros à un patron de banque bien connue, parce que son établissement n'avait pas de comptabilité conforme. Ceci après plusieurs années de rappel.
    La condamnation est peu même pas 6 mois de salaire !

    Posté par tchampa, 06 juin 2010 à 20:42
  • Comment la SG peut faire croire que personne n'était au courant???n quand ont achete ou que l'ont vend des contrats futurs ou options soit l'ont paye des primes ou marges ou ont les encaissent! et cela le service des transfert et la compta le voie automatiquement.

    Posté par umitaumo, 08 juin 2010 à 20:12
  • L'employeur est présumé surveiller

    Il n'y a pas besoin de démontrer la complicité de la banque: une banque est présumée responsable de tout ce que fait ses employés, et elle est sensée surveiller ce qu'ils font.

    Ce serait à elle de prouver qu'elle ne pouvait pas savoir ce que faisait son employé.

    Jérôme Kerviel n'était pas un mandataire qui pouvait prendre des engagements hors de la banque: il travaillait dans ses locaux, avec le système informatique de la banque, dans sa comptabilité: les opérations qu'il faisait étaient vérifiées, lettrées, confirmées, compensées, payées par le système comptable et par d'autres employés.

    Tous les autres traders dépassaient plusieurs centaines ou milliers de fois la limite théorique, et les engagement de Kerviel ont atteint 2/3 des fonds propres du groupe société générale.

    Le dépassement a duré plusieurs années, et les bénéfices ont été calculés et rémunérés sous forme de primes.

    Posté par PL24, 09 juin 2010 à 00:46
  • droits d'accès

    Dans toute organisation un contrôleur qui part ne peut pas conserver les droits d'accès et les mots de passe des systèmes informatiques de contrôle. A fortiori quand il rejoint l'entité qu'il contrôlait. C'est une mesure de sécurité élémentaire et peu coûteuse qui aurait suffi à empêcher JK de falsifier ses opérations.

    Sauf à la Société Générale! Pourquoi? Est-ce parce que dans l'open-space des traders tout se voit et se sait et la hiérarchie est sans arrêt sur le dos des traders? Non bien sûr.

    Alors comment cela est-il possible? Vous ne trouvez pas. Cherchez bien...C'est possible parce c'est voulu par ceux qui peuvent l'"autoriser" tout simplement.

    Voilà pour le comment. Le pourquoi est lui bien évident: La cupidité et la lâcheté.

    Regardez bien autour de vous la SG n'en a pas l'exclusivité. C'est pourquoi je suis pessimiste sur l'issue de ce procès. Sauf si les juges "en ont"

    Posté par yjmper, 09 juin 2010 à 16:16
  • contre feu...?

    l'affaire kerviel n'est-elle pas apparue juste au moment où les médias se focalisaient sur la crise des subprimes et en l'occurence sur la part de ces actifs toxiques détenue par cet établissement?
    A quel moment JK est-il passé du MO au FO?
    La lettre de pouvoir de kerviel a-t-elle eté respectée, la reponse ne peut etre que oui ou non. si "non", qui en a autorisé le dépassement ou qui n'a pas surveillé les depassements? Les opérations etaient-elle hotodatées? les responsables et instances de controle interne detenaient-elles les tableaux de reporting (qu'elle se doit de détenir, si elle respecte la reglementation) permettant d'analyser "qui fait quoi , quand et sur quel desk"? voici qq questions qui me paraissent primordiales comme element de preuve.

    Posté par robin des banque, 23 juin 2010 à 09:52
  • bouton faux jeton

    je trouve personnellement que l'argumentation de Daniel Bouton contre Kerviel assez médiocre et relève d'un conte pour enfant en bas age.
    Déjà au départ il convient de dire que Daniel Bouton n'est pas polytechnicien bien que l'article du monde du 24 juin l'affirme dans un compte rendu sur le procès kerviel (c'est pourtant facile à vérifier , il existe un site internet de Polytechnique avec un annuaire des anciens élèves en ligne , or Daniel Bouton n'y figure pas donc il n'a jamais été X...)
    Deuxièmement Daniel Bouton dit au tribunal "Mr Kerviel s'est comporté comme un automobiliste sur la route de Rennes à St Brieux qui vient d'apprendre que il n'y a pas de radars en service et roule à 195 Km/heure et Maitre Metzner son avocat comme la personne qui vient reprocher aux gendarmes d'avoir failli sur la sécurité des radars en en faisant les responsables d'un l'accident ayant tué une famille" .
    c'est vraiment de la grosse ficelle qui ne tiens pas l'examen ; Mr BOUTON PDG était en charge de la direction de la Banque et donc de la sécurité des engagements de ses employés . On ne le sait que trop toutes les banques françaises dégagent de 5 à 8 milliards d'euros de résultats par an grace à leur salles de Marché et non pas par le crédit aux particuliers et aux entreprises ; c'est facile de voir que même avec une rentabilité de 15 % pour arriver à ce résultat là il faut engager des sommes virtuelles faramineuses sur les marchés
    comprise entre 50 et 100 milliards voir plus , argent que la banque ne possède pas bien entendu en fonds propres mais que les marchés leur prête lors des achats vente à découvert autorisés par eux . Donc pour arriver à de tels résultats annuels c'est évidemment les prises de risques à longueur d'année ; les incitations continues à dépasser les objectifs pour les traders quitte à ce que la hiérarchie ferme un peu les yeux si les procédés dépassent la ligne jaune.
    Ce pousse au crime permanent existe dans toutes les salles de marché du monde y compris dans celle de la société générale, il n'y pas à le prouver c'est connu.
    Par contre Daniel Bouton n'était pas du côté des spectateurs qui regardaient passer le train comme il cherche à nous le faire croire mais exactement du coté du gendarme qui pouvait voir les excès de vitesses de Gérome Kerviel sur les écrans de contrôle mais n'a pas verbalisé car c'était dans les intétêts de sa banque ; Mr Kerviel lui rapportait de l'argent depuis plusieurs années.
    D'ailleurs Daniel Bouton n'était déjà pas tout blanc par le passé(mis en examen dans l'affaire du sentier pour balanchiement d'argent et relaxé faute de preuves) Le président Sarkozy avait réclamé son départ naguere car il avait estimé que même si le tradeur Kerviel avait abusé de la liberté qu'on lui avait laissé, en tant que PDG Daniel Bouton avait organisé une grande tolérance et un laxisme sur toutes les procédures de contrôle -tant que çà rapporte- contrôles interne et même externes (les avertissement d'autres banques européennes ayant même été ignorées).
    Donc le seul mort de l'accident de la route c'est uniquement lui Daniel Bouton démissionnaire forcé....
    Mais avant que ce cadavre soit sorti de son placard il y avait eu quand même La conjoncture des marchés qui s'était retourné avec la crise en 2008 et donc il était extrèmement tentant pour le PDG Daniel Bouton de chercher des boucs émissaires dans ses propres salles de marché que d'assumer les critiques des conseils d'administration quand les résultats frisent le zéro des bénéfices annuels puisque dans ce cas c'est la tête de Daniel Bouton que les actionnaires auraient réclamé .
    Kerviel c'est certes le type qu'on désigne du doigt dans l'histoire après qu'on l'ai poussé à la fraude et çà devient un excellent bouc émissaire , et un bon jocker face aux mauvais résultats de la banque.
    c'en est même risible à certains moments , Mr Kerviel rend tellement service à Bouton que ce dernier va jusqu'à le flatter après l'avoir trainé devant les tribunaux parlant de " la qualité de mensonge de Jérome Kerviel".
    Le rêve de Daniel Bouton sur jérome Kerviel "qu'il nous dise qu'il ai menti , qu'il nous dise ce qu'il a voulu faire" c'est celui d'un PDG qui rêve qu'on le cantonne dans son rôle de procureur ,déjà organisateur de la dénonciation mais jamais qu'on le place dans celui du Chef d'entreprise ayant fauté en responsabilité personnelle donc c'est le rêve d'un PDG qui rêverait sans doute de reprendre la tête à la SG sans jamais rien assumer de sa fonction de PDG....
    çà on peut lui garantir que çà n'arrivera pas mais pour le moins on espérait un peu plus de moralité de quelqu'un qui a fait des grandes écoles pas polytechnique mais l' ENA.

    Posté par louispl, 24 juin 2010 à 22:56
  • 1 banque irresponsable

    Depuis la nuit des temps les "puissants" ont eu droit de faire ce que bon leur semblaient ...

    Je suis en train de lire de livre de JK ... je n'ai ni la formation, ni les éléments pour prendre un quelconque parti ; mais je sais une chose ... je travaille dans une très grande entreprise en tant que chargé dans un Centre d'Appels ...
    Au vu du "niveau des épreuves" pour mon recrutement (avec tests psy svp !)et de la surveillance de ma hiérarchie (appels téléphoniques enregistrés, écrans informatiques sauvegardés, présence de ma hiérarchie très présente); IL EST IMPOSSIBLE A MES CHEFS DE NE PAS SAVOIR CE QUE JE FAIS !

    Alors qu'on ne vienne pas me dire qu'au niveau de poste de JK une telle chose soit possible !

    A l'Heure de BIG BROTHER, nul n'est libre de ses agissements ...

    Le simple fait que JK soit jugé SEUL est déjà très inquiétant!

    Je crains une nouvelle victoire du monde capitalisme sur les esclaves modernes que nous sommes ...

    Comment ne pas devenir anticapitaliste dans le monde de chiens dans lequel nous vivons ??

    Quoi qu'il en soit, Monsieur Kerviel, et même si je ne peux rien faire pour vous aider, vous avez tout mon soutien moral ...

    Posté par Droitsdel'Homme?, 25 juin 2010 à 18:05
  • du concret

    Bonjour,
    Pour ceux qui ont lu le livre de JK (je ne l'ai pas encore fait), sait-on comment precisemment JK a modifié son exposition au risque dans son book?
    en modifiant une valeur de paramètre de marché ou en entrant des fausses positions??, cela change tout!
    modifier un delta c'est tres facile et pas interdit et peu controlé (quoique c'est le job du risk management); saisir une pose non traitée je ne vois pas comment cela reste possible sans que tout le monde le sache surtout si les traitements sont front to back! merci de m'eclairer.

    Posté par robin des banque, 05 juillet 2010 à 13:37
  • ne dites rien si vous ne savez rien

    hallucinant les betises que l'on peut lire plus haut.
    Je cite :
    "On ne le sait que trop toutes les banques françaises dégagent de 5 à 8 milliards d'euros de résultats par an grace à leur salles de Marché et non pas par le crédit aux particuliers et aux entreprises ; c'est facile de voir que même avec une rentabilité de 15 % pour arriver à ce résultat là il faut engager des sommes virtuelles faramineuses sur les marchés"
    Ridicule.
    sur 8 milliards de resultats, 5 sont dus aux frais bancaires, agios, et prets a la consommation. Mais ca la connerie des gens est trop grande pour regarder en face le systeme.

    Posté par kinche, 12 août 2010 à 11:03
  • en deux mots : justice dégueu

    Cette condamnation me tue... Comment peut-on parler de justice ? J'espère vivement qu'un scandale va eclater... Sommes-nous bien en démocratie et pas dans une dictature ou les intérêts financiers sont les seules lois ?

    Posté par Lanseeg, 05 octobre 2010 à 19:00
  • quelle justice?

    INJUSTICE! injustice! comptons sur vous pour dénoncer cette invraisemblable procés...oui les banques ne paient pas! les hierarchies sont là pour CONTEMPLER, s'enrichir et toucher des indemnités en OR! KERIEL n'a pas détourné d'argent.
    Les banques prennent des risques intolérables avec notre argent, nous abusent avec des prêts à taux excessifs, des agios+++, des mensonges INCULQUÉS à leurs conseillers qui nous trompent; TOUT cela suffit! Ce PROCES EST INDIGNE D'UNE VRAIE JUSTICE... Il écrase du talon le simple citoyen.
    On renfloue le système bancaire, leur accorde des aides avec notre argent alors que les banques devraient faire l'objet de SANCTIONS sévères et de surveillances draconniennes. je vous en supplie, pour nous : criez l'injustice!

    Posté par monavinci2618, 05 octobre 2010 à 22:24
  • PAUVRE FRANCE

    Cette affaire met en lumière la cupidité des banques, leur soif de pouvoir, et malheureusement la pression qu'elles exercent sur les marchés financiers. Je connais bien le problème pour y etre plongé tous les jours.

    Ce pauvre gars a eu la malchance de s'intégrer dans un système véreux qui s'est retourné contre lui et contre sa banque, edifié par cette dernière afin de léser les petits actionnaires. Prise à son propre piège...! Courage, petit ! Un jour, peut ètre, il y aura de la justice dans ce pays !

    Posté par LE RETRAITE, 21 avril 2012 à 21:14

Poster un commentaire







 

© SauvezKerviel.canalblog.com | 2007 | Tous droits réservés