SauvezKerviel : site sur l'affaire de la Société Générale

L'affaire Jérôme Kerviel et son lynchage médiatique sans précédent...

24 juin 2008

Jérôme Kerviel dans le peloton de tête des personnalités françaises

Impressionnant !!!

Un sondage Ipsos, réalisé en avril auprès d’un échantillon représentatif de 1.000 personnes âgées de 15 à 64 ans, et publié ce jour, révèle que Jérôme Kerviel arrive en dixième position des personnalités masculines qui incarnent le mieux la France. Phénomène d’autant plus incroyable que le trader arrive juste derrière un prestigieux aréopage de personnalités du show-bizz : Dany Boon (35%), Nicolas Hulot (33%), Yannick Noah (28%), Nicolas Sarkozy (19%), Patrick Poivre d'Arvor (17%), Djamel Debbouze et Michel Drucker (12%), Gérard Depardieu et Alain Delon (9%), et enfin donc Jérôme Kerviel (4%)

Aux yeux des Français, Jérôme Kerviel symbolise donc mieux la France que n’importe quel autre homme politique, ou créateur d’entreprises à succès, ou généreux humanitaire, etc…

Aussi surprenante soit-elle à première vue, cette identification possède une explication évidente, et confirme la raison du soutien massif des français envers Jérôme Kerviel depuis la révélation de l’affaire : bien qu’appartenant à un milieu (la salle des marchés) inconnu du grand public, bien qu’exerçant un métier n’ayant pour but que de produire de la richesse pure à son entreprise, et à ce titre, peu admirable, bien qu’ayant eu une attitude à son travail lui faisant encourir un risque de condamnation, Jérôme Kerviel symbolise, en ce début de 21ème siècle, le modeste employé prêt à tout pour gravir les échelons de la hiérarchie et réussir dans un monde impitoyable, jusqu’à déraper, encouragé en cela par une hiérarchie visiblement constentante, et qui finit jeté dehors par la grosse et puissante structure, forcément écrasante pour un faible employé, forcément victime.

Version moderne du Pot de Terre contre le Pot de Fer, l’affaire Kerviel, comme je l’ai plusieurs fois mentionné ici, fait ressortir chez les français de vieux réflexes pavloviens hérités de notre passé révolutionnaire, qui consistent à défendre systématiquement le faible contre le fort, avant même de savoir si le faible a pu commettre une erreur ou non.

Les français sont aussi des gens désabusés, dégoutés par les promesses non tenues de leurs hommes politiques, par les excès d’un capitalisme financier en pleine déconfiture, mais aussi toujours bercés et attirés par les chants des sirènes qui leur demandent de se rebeller contre l’ordre établi. Comme le prouvent les très nombreux commentaires publiés sur ce site, Jérôme Kerviel, seul contre un des plus gros mastodontes financiers français, incarnerait magnifiquement cette âme rebelle française : voilà pourquoi il se retrouve aujourd’hui dans les dix premières personnalités masculines françaises.

Posté par SauvezKerviel à 15:59 - Analyses et faits - Commentaires [1] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire







 

© SauvezKerviel.canalblog.com | 2007 | Tous droits réservés